Montaday

ACCES :
– Autoroute A9, Sortie Béziers-Ouest, D64 puis D11.
– D11 direction Capestang,
– Gare SNCF Béziers, bus.
– Aéroport Béziers-Vias.

STRUCTURES d’ACCUEIL
Gîtes ruraux 3 épis NN : s’adresser à Mr Jean Luc PUJOL au (33) (0)4 67 90 66 02.

HISTOIRE
L’étang de Montady était autrefois un marais saumâtre en eaux stagnantes, cause de nombreuses épidémies. En 1247, l’archevêque de Narbonne donna toutes facilités à quatre propriétaires pour entreprendre les travaux nécessaires à l’assainissement de l’étang.
Dès 1270 était mis en place un réseau de fossés à la forme originale, en soleil, qui permit un assainissement local et rendit exploitables 420 hectares de terre. Diverses cultures s’y succédèrent sur les parcelles triangulaires appelées pointes. Le réseau de canaux permet le drainage des eaux de pourtour vers le centre. De là, un fossé creusé à contre pente, prolongé par la galerie creusée sous la montagne d’Enserune – longue de 1300 mètres, c’est un chef d’œuvre des artisans du moyen âge – conduit les eaux jusqu’au ruisseau de Clavilongue.
La crise du phylloxera (vers 1870) détermine la vocation viticole de Montady. Sa forme naturelle en bassin fermé permet une immersion des vignes, moyen de lutte efficace contre ce fléau.
Un réseau d’irrigation gravitaire est mis en place, tirant l’eau du Canal du Midi.
L’introduction de nouvelles cultures, notamment fourragères et légumières, plus exigeantes en eau, impose l’installation d’un second réseau d’irrigation après 1960. Il s’agit de conduites souterraines d’eau sous pression, permettant l’arrosage par aspersion.
On attribue la constitution du château de Montady au XIIème siècle bien que l’on ait prétendu que du IX au XIIième siècle, les Sarrasins avaient fait de celui-ci un lieu de refuge. Si le château de Montady eut à souffrir des agressions de Charles Marel, il est certain qu’il ne fut pas ruiné, mais en 1209, l’ancien Montady fut brûlé. Par la suite, la partie nord de l’édifice fut complètement détruite et l’intérieur livré aux flammes. En 1210, les commissaires royaux qui tenaient le château pour le roi reconstruisirent la partie détruite en style gothique. En 1226, Pierre de Montady est propriétaire du château. Jusqu’en 1600, il reste dans la famille des Cabrières puis retomba dans les mains du roi. Le Sieur de la Ricardelle posséda ensuite la Seigneurie de Montady jusqu’en 1660. En 1661, le château fut vendu au chapitre de Saint Nazaire à part la tour qui, elle, fut revendue comme bien communal en 1792. Le château, complètement détruit en 1846, ne laisse comme seule trace actuelle que la très belle tour sarrasine illuminée chaque nuit et semble veiller sur le village de Montady.

CURIOSITÉS – SITES
La Tour Sarrasine
L’étang de Montady

PRODUITS DU TERROIR
Le Caveau “Les Vignerons du Pays d’Ensérune” vous invite à découvrir des AOC, des vins de pays et de cépage.