Les vins

Prenez le chemin du Languedoc…
Implantées au Vème siècle avant Jésus Christ par les Grecs, développées par les Romains puis par les monastères et abbayes, les vignes du Languedoc sont depuis toujours à l’origine de l’histoire économique et culturelle de la région.
Aujourd’hui, les vignerons ont su tirer profit de cette histoire pour créer des vins à leur image : fiers par passion, généreux par tradition.
Il leur a fallu redécouvrir le caractère des cépages traditionnels, exploiter le potentiel des terroirs, améliorer sensiblement les techniques de vinification et limiter les rendements pour tirer le meilleur de ce pays de soleil et de vent. L’obtention de l’Appellation d’Origine Contrôlée couronne cette renaissance qualitative et culturelle.

et partez à la rencontre de ses vignobles...
Des rivages de la Méditerranée aux contrefort des Cévennes, de Nîmes à Carcassonne, en passant par Montpellier, Béziers et Narbonne, les A.O.C. du Languedoc offrent ainsi une palette de vins blancs, rouges et rosés qui méritent d’être découverts : Corbières, Minervois, Coteaux du Languedoc, Fitou, Saint Chinian, Faugères, Clairette du Languedoc, Limoux, Cabardès, Malepère.

Clairette du Languedoc
Vin blanc, classement en A.O.C. en 1948.
Cépage : Clairette blanche.
Aire de production : la plus petite des appellations du Languedoc et l’une des plus anciennes. Elle occupe les coteaux bordant la moyenne vallée de l’Hérault.
Caractéristiques : les vins de la Clairette existent pour ainsi dire depuis toujours. Mentionnée par Pline l’ancien ou plus tard Rabelais, elle faisait le régal de Ronsard. Les vins de la Clairette du Languedoc peuvent être jeunes ou rancios, secs ou moelleux. Un accompagnement subtil et raffiné pour les coquillages, poissons délicats et les crustacés.

Coteaux du Languedoc
Vins blancs, rouges ou rosés, classement en A.O.C. en 1985.
Cépages : la Syrah est le cépage rouge dominant, assemblé à des cépages traditionnels méditerranéens comme le Grenache, le Cinsault, le Carignan, et de plus en plus au Mourvèdre. Les cépages blancs sont la Marsanne, la Roussanne, le Grenache Blanc, le Rolle, le Bourboulenc, le Picpoul et la Clairette.
Aire de production : couvrant plus de 6700 hectares entre Nîmes et Narbonne, c’est la plus maritime des appellations du Languedoc même si l’on y rencontre des terroirs plus secrets faisant face aux Cévennes. Ses vins se présentent sous le nom du cru (Saint Chinian, Faugères ou Clairette du Languedoc) ou de l’appellation Coteaux du Languedoc employée seule ou suivie d’un nom de terroir.
Caractéristiques : chaque terroir possède une identité très forte mais on retrouve dans tous ces vins inspirés des parfums de la garrigue, une sensation de souplesse et de fraîcheur qui en font une véritable invitation à la douceur de vivre.

Faugères
Vins rouges et rosés, classement en A.O.C. en 1982.
Cépages : Carignan, Cinsault, Grenache, Mourvèdre et Syrah.
Aire de Production : c’est un balcon (culminant à 600 mètres d’altitude) adossé aux Cévennes qui domine la plaine languedocienne avec la mer dans le lointain. Situé au Nord de Béziers, ce terroir de 1 800 hectares se dodeline sur des croupes de schistes.
Caractéristiques : obtenus par vinification traditionnelle ou en macération carbonique, les Faugères sont des vins ronds, aux tanins soyeux, aux doux parfums de fruits murs et de réglisse. Avec le temps, ils dévoilent des bouquets suaves avec des notes de cuir et de pierre à fusil.
Viandes et volailles trouveront un généreux et subtil compagnon dans le Faugères. Mais la saveur suprême de ce terroir se révélera au côté d’une pièce de bœuf ou d’un gibier.

Saint Chinian
Vins rouges et rosés, classement en A.O.C. en 1982.
Cépages : Carignan, Cinsault, Grenache Lladonner, Pelut, Mourvèdre et Syrah.
Aire de production : c’est au pied de la Montagne Noire, de part et d’autres de l’Orb et du Vernazobres, avec en toile de fond, les Monts du Caroux et de l’Espinouse que vingt villages se sont réunis pour produire le Cru Saint Chinian. Il s’étend sur 2 700 hectares. Un environnement coloré, une atmosphère rustique et chaleureuse.
Caractéristiques : tantôt fruités, souples et généreux, tantôt corsés, longs en bouche et typés, certains Saint Chinian trouvent leur plénitude dans la jeunesse quand d’autres devront patienter 3 à 5 ans. Dans cette région de chasseurs, on se plait à rêver quand l’hiver est là, de gibiers savamment cuits à la broche dans de grandes cheminées, de vins puissants à la robe rubis étincelante aux arômes de fruits rouges et de cistes (petits arbustes aux fragiles fleurs blanches ou roses).

Minervois
Vins rouges, rosés, blancs, Muscat et « vins nobles », classement en A.O.C. en 1985.
Cépages : Mourvèdre et Syrah apportent toute la complexité aromatique et leur finesse aux Carignan, Cinsault et Grenache pour les vins rouges et rosés. Les cépages blancs sont nombreux : Marsanne, Roussanne, Maccabeu, Bourboulenc, Rolle, Clairette et Muscat.
Aire de production : situé dans un triangle délimité par Carcassonne, Narbonne et Béziers, le vignoble s’étale de terrasses en terrasses sur 18000 hectares dont 5000 sont en production.
Caractéristiques : l’Est du Minervois offre des rouges structurés d’un beau rouge cassis, le Centre des vins distingués et souples, tandis que les blancs sont frais et riches en arômes floraux. A l’Ouest, les rouges sont vifs et aromatiques, les blancs plus secs. En altitude, les rouges sont plus corsés alors que les blancs s’inspirent de senteurs de bruyère. A Saint Jean de Minervois s’épanouit le Muscat, vin doux naturel, subtil et fruité.

Muscat 
Muscat, c’est d’abord le nom d’un cépage, et la particularité de ce type de raisin réside dans le parfum musqué et le goût qui en découle. Son arôme tout à fait particulier s’estompe et disparaît quand le jus de raisin est complètement fermenté. Aussi stoppe-t-on la fermentation avant son terme.

Ces vins sont excellents aussi bien au dessert qu’à l’apéritif et se boivent frais.
Nous avons la chance de compter dans l’Hérault quatre appellations différentes de muscat :
– muscat de Frontignan,
– muscat de Lunel,
– muscat de Mireval,
– muscat de Saint Jean de Minervois.
N’hésitez pas à vous rendre sur place pour les déguster.